GeoChallenge: Un territoire, des données,
des idées, des défis

SPW Wallonie

Technology

Description du projet

Le Geochallenge s’adresse au monde de l’entreprise, à la communauté académique et au secteur associatif. Il a pour objectif d’accompagner et de faciliter le développement de solutions web concrètes répondant à des attentes citoyennes et/ou des besoins de l’administration. Pour y arriver, les candidats doivent mutualiser les moyens et l’expérience et exploiter les données géographiques relatives au territoire wallon ( données du géoportail de la Wallonie principalement).

La première édition du GeoChallenge a permis de relever plusieurs défis en lien avec la mobilité, l’environnement, l’implantation des entreprises et la qualité de vie. Après un premier appel et une première phase de sélection, 11 projets ont été retenus. Ils ont pu bénéficier d’un accompagnement personnalisé (coach) pris en charge par l’administration en vue de développer et de présenter devant un panel d’experts une application web qui réponds à un des défis faisant l’objet du Challenge.

Performances informatiques

En permettant à des acteurs qui n’ont pas ‘habitude ou l’opportunité de travailler avec le secteur public, de rejoindre le GeoChallebge et de développer un projet orienté « Citoyen », le Service public de Wallonie a favorisé l’innovation. Il a ouvert la porte à de nouvelles idées, des nouvelles manières de faire et au développement de nouvelles technologies. Via l’interaction permanente entre l’organisation, le coach et les participants, le GeoChallenge a favorisé le dialogue et la découverte mutuelle des méthodes de travail, des contraintes ou encore des bonnes pratiques IT en vue de finaliser une application web.

Comme son nom l’indique, outre sa volonté d’innover et de s’ouvrir à de nouvelles idées, le GeoChallege à également permis de mettre en avant la richesse de l’information géographique wallonne et démontrer l’intérêt que cette dernière représente une fois exploitée à travers diverses technologues (API, viewer,…)

L’originalité du projet

L'aspect inédit repose d'abord sur la durée du challenge. L'idée n'était pas, comme on le retrouve parfois dans un hackathon «traditionnel», de lancer un défi sur une courte période.

L'accompagnement thématique et technique des challengers et lauréats a duré plusieurs semaines permettant ainsi des échanges plus riches et surtout permettant un développement plus abouti des solutions proposées.

Un autre aspect intéressant est le phasage du Challenge. Un premier appel à projets a retenu quarante projets. Parmi ces quarante projets, onze ont bénéficié d'une première phase d'accompagnement. Enfin, après le passage devant un panel d'experts, quatre projets ont bénéficié d'une seconde période d'accompagnement pour donner naissance à quatre applications web innovantes. Enfin, il faut mentionner le fait que le choix des thématiques et des défis s'est fait sur l'idée de répondre directement ou indirectement à des attentes citoyennes clairement identifiées par l'administration.

Faisabilité et rentabilité de la solution

A l'issue du GeoChallenge, 4 projets d'applications web ont vu le jour. Parmi celles-ci, celles développées dans le cadre des défis environnement et accompagnement des entreprises sont clairement opérationnelles. Elles sont déjà accessibles aux citoyens et publics concernés. Elles continuent également à se développer via de nouveaux partenaires.

Pour ce qui est de celles développées avec l'objectif de faciliter le travail de l'administration (mobilité et qualité de vie), elles constituent une bonne base pour faciliter le quotidien des équipes de l'AViQ et du SPW.

Enfin, précisons que la question du développement durable n'est pas ignorée puisque la solution de mobilité destinée aux agents du SPW vise à répondre à la volonté du SPW d'être une organisation durable.

Share This
Scroll to Top