Riothermie made by VIVAQUA

Chauffer et climatiser Bruxelles par ses égouts grâce à l’innovation de VIVAQUA.

Récupérer l’énergie thermique des égouts :  un procédé eco-friendly qui aura toute sa place dans le développement urbain de demain.

La température des eaux rejetées par les habitations est relativement constante. C’est sur ce constat qu’est basé le procédé traditionnel de la riothermie : l’extraction des calories via un échangeur à chaleur placé dans le réseau d’égouttage, pour ensuite les injecter, à faible renfort énergétique, dans une pompe à chaleur à haut rendement. Généralement, ce procédé est coûteux car les composants de l’échangeur à chaleur (inox, aluminium) doivent être résistants au milieu corrosif que constituent les égouts, être robustes pour résister aux flux d’eaux usées et posséder un haut pouvoir de transmission calorifique. Ces installations, bien qu’eco-friendly, posent la question du retour sur investissement. C’est sur ce point que le procédé made by VIVAQUA constitue une réelle innovation.

En effet, l’échangeur à chaleur de VIVAQUA est composé de tubes plastiques (PEHD) chargés d’eau glycolée acheminant les calories vers une pompe à chaleur. Les matériaux utilisés sont peu onéreux, résistent à l’environnement particulier qu’est un égout. Par ailleurs, leur faible conductivité est compensée par la longueur de pose.

Soumissionnaire: Vivaqua

Riothermie made by VIVAQUA
Scroll to Top